Le S.A.O. : Service d'accueil et d'orientation


Le S.A.O est installé sur le site de La Rochelle. Son objet est d’assurer et de renforcer la coordination de l’ensemble des intervenants en matière de veille sociale dans le souci de pouvoir répondre de façon adaptée à l’expression locale des besoins.


1- Mission :

Le SAO a pour mission la coordination et le développement de l’accueil, de l’orientation et de l’observation sociale des publics sans domicile fixe pour l’ensemble du département.

Il s’agit d’accueillir, d’orienter les publics demandeurs et de mettre en œuvre les relais institutionnels nécessaires à la prise en charge et à l’accompagnement des personnes reçues physiquement et de répondre également à leur appel téléphonique, par le n°115.

Le SAO s’adresse à toute personne majeure quelle que soit sa situation familiale (isolé, couple, famille), sans résidence stable, à la rue, ou hébergée depuis moins de trois mois chez un tiers ainsi que les personnes victimes de violences conjugales, afin d’assurer quatre fonctions différenciées : l’accueil, l’orientation, la prise en charge et l’observation sociale.

Cette démarche d’observation s’appuie sur la recherche des données, leurs validations et l’uniformisation du traitement statistique qui en découle.

Celui-ci sera réalisé à partir d’une grille d’observation sociale départementale élaborée par un ensemble de partenaires représentant tous les secteurs dans le but d’identifier et de recenser les profils et les besoins des personnes accueillies.


2- Organisation :

Pour assurer une couverture généralisée de ce territoire, le SAO s’appuie sur un réseau d’organismes relais. Ceux-ci jouent un rôle de correspondant délégué du SAO pour un territoire donné.

A l’exception du secteur la Rochelle-Rochefort-Ré où il intervient lui-même comme organisme relais, le SAO s’assure de la collaboration d’une association, d’un établissement ou d’un service public en qualité d’organisme relais. C’est pourquoi, l’Etablissement Public Départemental « Les 2 Monts » à Montlieu-la-Garde a été retenu pour assurer cette mission sur le territoire de la Haute Saintonge.


3- Création d’un service SAO sur le territoire de la Haute Saintonge :

Ce service a été créé le 1er/11/2004 et a consisté dans un premier temps à prendre contact avec les différents partenaires et intervenants en matière de veille sociale.

Dans un deuxième temps, il a été effectué un recensement par canton des hébergements d’urgence déjà existants sur le secteur de la Haute Saintonge.

La troisième et dernière démarche aura été de démarcher les hôtels, seule possibilité d’hébergement dans le secteur puisqu’il n’existe aucune structure de réinsertion sociale de type CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) et qui plus est, possédant un accueil de nuit. L’objectif était de couvrir tout le secteur et de répondre au plus près de la situation d’urgence étant donné le manque de moyens de transport sur ce secteur.

Ainsi, des situations nécessitant un hébergement d’urgence peuvent être orientées vers ces hôtels conventionnés via le 115 ou l’établissement, l’E.P.D « Les 2 Monts » pour une durée de 3 nuits renouvelable 1 fois, soit 6 nuitées au total. Il est prévu que dès le lendemain, Mme Micossi, éducatrice spécialisée, rencontre ces personnes à l’hôtel afin d’effectuer une évaluation sociale et de les orienter vers les personnes ou services les plus adaptés à leurs problématiques.

A ce jour, 8 hôtels ont accepté de passer une convention avec l’établissement permettant, ainsi, d’avoir au minimum un hébergement d’urgence par canton. Le nombre total des hébergements d’urgence se monte donc à 12 répartis sur tout le territoire puisque quelques communes telles qu’Archiac, Jonzac, Montendre et Pons possèdent des « accueils de nuit » ne pouvant accueillir qu’une voire deux personnes maximum pour 2 à 3 nuits maximum.